les différentes parades pour lutter contre le vol de carburant

La hausse du prix à la pompe des produits pétroliers se solde aujourd’hui par une recrudescence des grivèleries ou des siphonnages organisés.

Les vols progresse de 20 % par an depuis 2012 . Et en 2014… les voleurs redoublent d’audace !

Voir par exemple l’article sur le site de france 3

Les poids lourds avec des réservoirs de 1000 litres, facile d’accès, représentent des cibles privilégiés.

D’après la Fédération Nationale des Transporteurs Routiers plus de 20 millions de litres sont volés dans l’année.

D’après une étude de marché effectuée en 2007 auprès des transporteurs par le cabinet Data Deliver, à l’époque, déjà 1,03 % du gasoil approvisionné était volé ou détourné. Ceci représentait un coût de 4590 € par an pour une flotte de 10 véhicules.  Une enquête plus récente faite par la Société  Lago estime que le détournement de carburant pouvant aller jusqu’à  2,5 % du montant total approvisionné.

La majorité des vols prend la dénomination de « petite quantité » pour éviter de parler franchement des avantages en nature que s’octroie un certain nombre de chauffeurs à raison de 15 à 30 litres par semaine. Ce qui représente une somme rondelette en fin d’année.

Les vols relatifs à un réservoir complet représentaient en 2007 seulement 0,5% du parc camions. En 2013 on avançait  le chiffre de 1,5 % du parc.

Dans la même étude, seuls 57 camions sur 19 000 avaient été victime d’un « coup de pioche » pour percer le réservoir. Souvent on constate un arrachement du bouchon et de l’anti-siphon mécanique bas de gamme ou un arrachement du puits de jauge

En 2014 la donne a changé. Malgré l’absence de statistiques, on peut évaluer les vols de réservoirs complets et les « perçages » de réservoirs en forte hausse. A tel point qu’un grand nombre de sociétés opte pour un parc fermé et sécurisé ou en baissant les bras par le vidage des réservoirs avant le weekend.

Face à ce fléau, nous allons passer en revue les parades possibles.

 

1)    Le réservoir vide durant le weekend avec bouchon ouvert et pancarte informant le voleur potentiel que le réservoir est vide

Cette solution d’efficacité relative est contraignante en terme d’organisation car les chauffeurs doivent faire le plein le lundi matin avant de partir et limiter leur plein en fin de semaine pour terminer le réservoir presque vide. De plus cette solution n’assure pas de sécurité en semaine et facilite certainement le détournement interne de carburant.

 

2)    Le bouchon de réservoir renforcé avec cadenas ou la « patte » soudés sur la benne qui condamne l’accès au bouchon

Cette solution ( économique  ?)  est relativement efficace contre les petits voleurs à la tire mais n’arrête pas les gangs organisés qui procèdent à un arrachage du  cadenas ou à un cisaillement de la chaîne  ou à un perçage en règle du réservoir. Dans ce cas non seulement il y a vol de carburant mais en plus immobilisation du véhicule car cela nécessite de changer ou de réparer le réservoir.

cadenas sur reservoir

 

protection reservoir avec pied

3)    La crépine perforée 

cette solution économique ( on trouve des prix très bas et des produits de qualité variable )  empêche l’introduction d’un tuyau dans le réservoir protège contre les « amateurs » du siphonnage mais pas contre les gangs ou contre les « avantages en nature » que s’octroient certains chauffeurs. En effet en faisant le plein il suffit de sur-remplir le réservoir puis de siphonner le trop plein qui représente entre 60 et 100 litres (la zone rouge qui correspond à la hauteur de la crépine).

Fuel_Save_126004systeme crepine aluminium

4)    Le système anti-siphon mécanique à protection totale.

Il existe plusieurs produits dont  le système breveté par la société Lago Genesisi permet grâce à l’absence de trous ou de fentes  d’empêcher l’introduction d’un tuyau de siphonage même de faible diamètre  et de remédier au « défaut » des crépines perforée  grâce à son dispositif flottant qui facilite le plein mais qui referme tout accès quand le plein est terminé.

anti-siphon genesis

Cette solution est excellente pour se protéger contre les « fraudes » chauffeurs.

 5)  La tôle de protection du puits de jauge

Ce dispositif qui se fixe sur les sangle du réservoir est conseillé dans tous les cas pour compléter la protection et éviter le siphonnage par démontage ou destruction du puit de jauge

 

protection jauge

 

 

6)    La détection électronique sur la jauge de carburant

Plusieurs systèmes électroniques ont été développés pour surveiller l’évolution du signal électrique de la jauge à carburant.

Le principe consiste à détecter une baisse anormale de carburant dans le réservoir qui est provoqué par un siphonage, un perçage de réservoir ou encore par le démontage de la jauge.

Des lors que cette anomalie est constaté, plusieurs traitement peuvent être proposés.

Pour les clients qui ne sont pas sûr de la loyauté de leur personnel, un SMS (ou un Email) est envoyé sur un (ou plusieurs numéros) de téléphone avec l’heure et le lieu (position GPS) ou s’est produit l’anomalie. A partir de l’historique des anomalies (heure et lieu) on peut trouver qui est à l’origine des vols et le confondre avec un flagrant délit.

Pour le client qui est sûr de son personnel le système peut actionner une sirène pour faire fuir le ou les voleurs avec en option transmission de l’alarme par SMS ou par Email à une société de gardiennage.

Une autre formule consiste à étiqueter le réservoir avec la mention « SOUS SURVEILLANCE ELECTRONIQUE » pour dissuader les voleurs.

Cette solution n’empêche pas le vol mais permet de le détecter en temps réel et de réagir en fonction de la situation pour en limiter l’importance et pour dissuader les récidives. Bien sûr ce type de dispositif s’utilise sans dispositif anti-siphonage de type mécanique  de façons à ne pas risquer un « coup de pioche » pour percer le réservoir.

 7) Le bouchon a détection d’ouverture Electronique:

Il existe des modèle avec sortie du signal par câble qui ressemble à un bouchon classique  et le modèle Zipper de Lago qui est d’un concept nouveau  à transmission sans fil.

les différentes parades pour lutter contre le vol de carburant

zipper avec pistolet

Cette solution est actuellement une des meilleures sur le marché pour lutter contre les vols externes quand elle est équipé d »une sirène . En effet , le voleur dès qu’il ouvre le bouchon est surpris par la sirene qui a alors un effet de dissuasion qui va empêcher le vol par la fuite immédiate du voleur.

8)    Le parc fermé sous vidéo surveillance

Un certain nombre de clients souvent découragés par l’inefficacité des protections de base s’oriente vers la constitution de parcs fermés avec des systèmes de vidéo-surveillance reliés à des sociétés de gardiennage.

Ce type de solution coûteuse est certainement valable pour les flottes qui rentrent au parc tous les soirs mais n’est pas adaptée à tous les métiers.

De plus il n’y a aucune sécurité contre les « avantages en nature » chauffeurs.

 

Conclusion

Il n’y a pas de solution miracle qui protège à 100% contre le vol.

Une certitude, celui qui n’a aucune protection est beaucoup plus exposé que celui qui se protège.

Le choix entre un système mécanique  et un système électronique est le même que l’on peut faire pour protéger un bâtiment.

On peut opter pour un blindage des portes ou fenêtres ou une alarme volumétrique. Dans le cas d’un blindage, si les voleurs sont déterminés les dégâts sont considérables et le vol est consommé de toute façon. Dans le cas d’une alarme volumétrique le vol peut se faire mais le propriétaire et les voisins sont prévenus et il n’y a qu’un carreau de cassé. Il est aussi prouvé qu’une alarme électronique visible dissuade les voleurs, car ils savent qu’ils risquent d’être dérangés et qu’ils vont devoir opérer très rapidement.